Cлова на букву "R"


А Б В Г Д Е Ж З И Й К Л М Н О П Р С Т У Ф Х Ц Ч Ш Щ Э Ю Я
0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Поиск  

Показаны лучшие 100 слов (из 225).
Чтобы посмотреть все варианты, нажмите

 Кол-во Слово
6RABELAIS
8RACE
5RACINE
14RAGE
4RAILWAY
10RANG
4RAPE
25RAPPORT
5RARE
6RATIO
4RAVAGE
3RAVI
8REBELLION
8RECEPTION
5RECHERCHES
4RECLAMATION
26RECONNAISSANCE
4RED
4REEL
18REFLEXION
5REFRAIN
14REFUSE
7REFUSER
4REFUTATION
14REGARD
13REGIMENT
26REGRET
5REICH
10REINE
18RELATION
8RELIEF
37RELIGION
5REM
12REMARQUE
19RENARD
14REND
57RENT
10REP
4REPOSE
5REPUGNANCE
13REPUTATION
24REQUIEM
83RES
3RESIDENCE
3RESIDENT
8RESIGNATION
7RESISTANCE
42RESPECT
8RESPECTABLE
8RESPECTS
6REST
13RESTER
9RESUME
5RETARD
4RETIRE
9REV
4REVEILLE
10REVELATION
5REVEREND
24REVIEW
59REVOLUTION
72REVUE
6RHYME
4RICHARD
39RIDICULE
92RIEN
20RIGA
9RIME
6RIVAL
6RIVE
6RIVI
8ROBE
6ROBERT
4ROBESPIERRE
92ROI
8ROLAND
11ROMAIN
7ROMAINE
28ROMAN
7ROMANCE
15ROMANESQUE
11ROMANS
5ROMANTIC
11ROME
12ROSA
39ROSE
8ROSEN
27ROUBLES
26ROUGE
15ROUSSEAU
4ROUT
18ROUTE
6ROYAL
7ROYALE
5RUDE
18RUE
14RUS
66RUSSE
12RUSSIAN
108RUSSIE

Несколько случайно найденных страниц

по слову REPUGNANCE

Входимость: 1. Размер: 8кб.
Часть текста: завод Mon cher Дмитрий Николаевич! Votre lettre est venue me trouver au moment même où j’allais vous écrire pour vous parler de mes embarras à propos des couches prochaines de Natalie et de l’argent dont je vais avoir grand besoin. — De cette manière nos demandes se seraient croisées. Cependant j’ai réussi à quelque chose. Le Prince Владимир Сергеевич Голицын se trouve à présent ici, et je lui ai parlé de vous et de votre affaire. — Il m’a paru disposé a vous obliger, et m’a dit qu’à la fin de ce mois il serait a Moscou, où vous pourrez vous aboucher. Si vous arrangez cet emprunt, je vous prierais de me prêter pour six mois 6,000 roubles dont j’ai grand besoin et que je ne sais où prendre; comme il est parfaitement égal au Prince Gallitzine de prêter 35 ou bien 40,000 et même plus — c’est la source où vous aurez la bonté de puiser s’il est possible. — Je ne puis le faire moi-même car je ne puis lui donner de garantie que ma parole, et je ne veux pas m’exposer à un refus. — Comme vous êtes le chef de la famille à laquelle je me félicite de m’être allié et que vous êtes pour nous un véritable et bon frère, je risque de vous ennuyer pour vous parler de mes affaires. Ma famille augmente, mes occupations me retiennent forcément à Pétersbourg, les dépenses vont leur train, et n’ayant pas cru devoir les restreindre la première année de mon mariage, mes dettes ont augmenté aussi. Je sais que pour le moment vous ne pouvez rien faire pour nous, ayant sur les bras une fortune fortement...
Входимость: 1. Размер: 5кб.
Часть текста: que vous m’en témoignez me touche sincèrement. Quant à la crainte que vous avez relativement aux suites que ce congé peut avoir, je ne la crois pas, fondée. Que regretterais-je — est-ce ma carrière manquée? C’est une idée à laquelle j’ai eu le temps de me résigner.— Sont-ce mes appointements? — Puisque mes occupations litteraires peuvent me procurer plus d’argent il est tout naturel de leur sacrifier des occupations de mon service etc. Vous me parlez de protection et d’amitié. Deux choses incompatibles; je ne puis ni ne veux prétendre à l’amitié de C-te Woronzof, encore moins à sa protection: rien que je sache ne dégrade plus que le patronage, et j’estime trop cet homme pour vouloir m’abaisser devant lui. Là-dessus j’ai des préjugés démocratiques qui valent bien les préjugés de l’orgueil de l’Aristocratie. Je suis fatigué de dépendre de la digestion bonne ou mauvaise de tel et tel. chef, je suis ennuyé d’être traité dans ma patrie avec moins d’égard que le premier galopin anglais qui vient y promener parmi nous sa platitude et son baragouin. Je n’aspire qu’à l’indépendance — pardonnez-moi le mot en faveur de la chose — à force de courage et de persévérance je finirai par en jouir. J’ai déjà vaincu ma répugnance d’écrire et de vendre mes vers pour vivre — le plus grand pas est fait. Si je n’écris encore que sous l’influence capricieuse de l’inspiration, les vers une fois...
Входимость: 1. Размер: 88кб.
Часть текста: [vous] semblez prendre plaisir à me désapointer, [l’espoir de vous voir aujourd’hui m’avoit reveillé] je ne vous verrez donc que demain — soit. [Cependant]* [il faut que je vous parle] [je ne puis être] [il faut que] [je m’occupe] [je [n’ai] ne puis m’occuper que de vous]*. Quoique vous voir et vous entendre soit pour moi [le bonheur]* [la volupté] j’aime mieux vous écrire que vous parler. [Vous] [d] [loin de vous] [Votre présence m’attriste et me dècouragent]. [Mes paroles sont genée, mes sentiments pénibles] — Il y a en vous une ironie, une malice qui [m’attriste] aigrissent [est] [me] et découragent. [Mes] les sentiments [sont] deviennent pénibles, et [mes] les [paroles]* du coeur se [glacent] tournent en pures plaisanteries [en votre] présence. [Surement] vous êtes [un] le démon, c. à dire c elui qui doute et nie, comme le dit l’Ecriture. [Vous] dernierement — vous m’avez cruellement parlé du passé [et du] vous m’avois dit [tout haut] ce que [je] j’ [ai] tâchois de ne pas croire — pendant 7 ans entiers, [étoit-ce] pourquoi-celà [vouliez vous vous venger] [la ve ] [Vous n’] le bonheur est si peu fait pour moi, que je ne l’ai pas reconnu quant il étoit devant moi — Ne m’en parlez donc plus, au nom du Christ — [vous me faites connoitre la rage] [un rem] le remords, si tout est que je l’aurois connu, le remords [a] auroit eu sa volupté — [le] un regrêt pareil ne [laisse] [produit] laisse [qu’une rage] [que des larmes] à l’âme 1 rien 1 que des pensées [des] de rages [et des blasphèmes] de blasphême — Chère...
Входимость: 1. Размер: 19кб.
Часть текста: Уж не вышла ли ты замуж? Нет, верно ты б обо мне вспомнила и порадовала свою подругу вестию о своем счастии. В последнем письме ты писала, что твой бедный отец всё еще хворает; надеюсь, что весна ему помогла и что теперь ему легче. О себе скажу, что я, слава богу, здорова и счастлива. Работа идет помаленьку, но я всё еще не умею ни запрашивать, ни торговаться. А надобно будет выучиться. Фриц также довольно здоров, но с некоторых пор деревянная нога начинает его беспокоить. Он мало ходит, а в ненастное время кряхтит да охает. Впрочем, он по-прежнему весел, по-прежнему любит выпить стакан вина и всё еще не досказал мне историю о своих походах. Дети растут и хорошеют. Франк становится молодец. Вообрази, милая Марья, что уж он бегает за девочками,— каков? — а ему нет еще и трех лет. А какой забияка! Фриц не может им налюбоваться и ужасно его балует; вместо того, чтоб ребенка унимать, он еще его подстрекает и радуется всем его проказам. Мина гораздо степеннее; правда — она годом старше. Я начала уж учить ее азбуке. Она очень понятлива и, кажется, будет хороша собою. Но что в красоте? была бы добра и разумна,— тогда верно будет и счастлива. P. S. Посылаю тебе в гостинец косынку; обнови...
Входимость: 1. Размер: 23кб.
Часть текста: nos sous-œuvres de Kiov et de Kamenka. Il faut les comprendre sine qua non . A l’exemple de Shakespeare je me suis borné à développer une époque et des personnages historiques sans rechercher les effets théâtrals, le pathétique romanesque etc... le style en est mélangé.— Il est trivial et bas là où j’ai été obligé de faire intervenir des personnages vulgaires et grossiers — quand aux grosses indécences, n’y faites pas attention: cela a été écrit au courant de la plume, et disparaîtra à la première copie. Une tragédie sans amour souriait à mon imagination. Mais outre que l’amour entrait beaucoup dans le caractère romanesque et passionné de mon aventurier, j’ai rendu Дмитрий amoureux de Marina pour mieux faire ressortir l’étrange caractère de cette dernière. Il n’est encore qu’esquissé dans Karamzine. Mais certes c’était une drôle de jolie femme. Elle n’a eu qu’une passion et ce fut l’ambition, mais à un degré d’énergie, de rage qu’on a peine à se figurer. Après avoir goûté de la royauté, voyez-la, ivre d’une chimère, se prostituer d’aventuriers en aventuriers — partager tantôt le lit dégoûtant d’un juif, tantôt la tente d’un cosaque, toujours prête à se livrer à quiconque peut lui présenter la faible espérance d’un trône qui n’existait plus. Voyez-la braver la guerre, la misère, la honte, en même temps traiter avec le roi de...

© 2000- NIV