Cлова на букву "V"


А Б В Г Д Е Ж З И Й К Л М Н О П Р С Т У Ф Х Ц Ч Ш Щ Э Ю Я
0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Поиск  

Показаны лучшие 100 слов (из 120).
Чтобы посмотреть все варианты, нажмите

 Кол-во Слово
2VAGABOND
9VAGUE
17VAIN
17VALE
3VALERIE
9VALET
1VALLI
2VALOIS
2VAMPIRE
12VAN
2VAR
1VARIER
3VAS
3VAUDEVILLE
1VEERING
8VEGA
1VEHEMENCE
1VEN
2VEND
1VENERABLE
1VENERATION
9VENGEANCE
57VENIR
4VENT
8VENUE
13VENUS
5VER
3VERA
2VERDE
10VERGE
25VERITABLE
2VERLAG
4VERO
100VERS
13VERSE
2VERSO
3VERVE
3VES
1VEXATION
2VICE
16VICTOR
1VICTORIAN
83VIE
2VIEL
2VIENDO
1VIEW
3VIGNETTE
1VIGOR
6VIL
7VILE
2VILLA
13VILLAGE
39VILLE
15VIN
2VIOLA
1VIOLANTE
2VIOLE
3VIOLENCE
6VIOLENT
1VIOLETTE
27VIS
5VISAGE
2VISE
2VISIGOTHS
4VISION
2VISIT
1VISO
8VITA
3VITAE
1VITAL
15VITE
24VIVE
16VIVRE
10VLADIMIR
1VOCABULARY
2VOCATION
3VOCE
2VOGEL
12VOI
2VOICE
84VOIL
4VOILE
70VOIR
92VOL
4VOLE
6VOLGA
2VOLT
54VOLTAIRE
19VOLUME
132VON
139VOS
2VOSTRA
1VOSTRO
357VOTRE
1172VOUS
64VOYAGE
1VOYAGER
5VOYAGEUR
2VOZ
20VULGAR

Несколько случайно найденных страниц

по слову VOIL

Входимость: 1. Размер: 11кб.
Часть текста: Ne vous demandent pas d'irriter leurs douleurs; Au foyer paternel c'est un débat antique, Issus de même race, ennemis dès longtemps, Les peuples divisés, tour à tour triomphants, Combattent par instinct et non par politique. Jamais sous un drapeau les a-t-on vu s'unir? Le Sarmate inquiet et le Russe fidèle Ont à vider entre eux leur sanglante querelle; S'il faut que l'un succombe, est-ce à nous de périr? L'un perdra-t-il son nom, ou l'autre son Empire? Pour que l'un d'eux triomphe, il faut que l'autre expire Et le monde ébranlé ne peut les contenir; Voilà tout le débat! — gardez donc le silence, Étrangers à nos mœurs, étrangers à nos lois! Dans ce drame imposant votre impuissante voix       N'est qu'une insulte à cette lutte immense; Vous ne connaissez pas nos griefs, nos malheurs, Nos fastes arrosés et de sang et de pleurs, Nos triomphes d'un jour, nos haines séculaires;       Praga, Moscou muets et solitaires Ne vous remplissent pas d'un morne et saint effroi ... Que sert de prodiguer à ce colosse-roi          Vos invectives surannées? N'a-t-il pas dédaignant de lâches destinées Aux flammes de Moscou répudié la loi Du tyran qui foulait vos aigles enchaînées? Serait-ce pour avoir naguère en vos remparts Respecté vos travaux, vos monuments, vos arts, De l'esprit et du gout merveilles éclatantes; Nous qui vainqueurs venus des bouts de l'univers Au pied de la Colonne établissant nos tentes Au prix de notre sang, avions brisé vos fers? Déclamateurs fougueux, descendez dans l'arène; Voyons, le...
Входимость: 2. Размер: 4кб.
Часть текста: Е. М., 21 августа 1830 Пушкин А. С. Полное собрание сочинений: В 10 т. — Л.: Наука. Ленингр. отд-ние, 1977—1979. Т. 10. Письма. — 1979. 350. Е. М. ХИТРОВО. 21 августа 1830 г. Из Москвы в Петербург. Que je vous dois de reconnaissance, Madame, pour la bonté que vous avez eu de me mettre un peu au fait de ce qui se passe en Europe! Personne ici ne reçoit les journaux de France et en fait d’opinion politique sur tout ce qui vient de se passer, le Club anglais a décidé que le Prince Dmitri Galitzin a eu tort d’interdire l’écarté par ordonnance. Et c’est au milieu de ces orangs-outans que je suis condamné à vivre au moment le plus intéressant de notre siècle. Pour surcroît de peine et d’embarras mon pauvre oncle Василий Львович vient de mourir. Il faut avouer que jamais oncle n’est mort plus mal à propos. Voilà mon mariage retardé encore de 6 semaines, et Dieu sait quand je pourrai revenir à Pétersbourg. La Parisienne ne vaut pas la Marseillaise. Ce sont des couplets de vaudeville. Je meurs d’envie de lire le discours de Chateaubriand en faveur du duc de Bordeaux. Ça a été encore un beau moment pour lui. En tout cas le voilà donc encore dans l’opposition. Qu’est-ce que l’opposition du Temps? veut-il une république? Ceux qui l’ont voulu dernièrement ont hâté le couronnement de Louis-Philippe; il leur doit des places de chambellan et des pensions. Le mariage de M-me de Genlis avec Lafayette serait tout à fait convenable. Et c’est l’évêque Talleyrand qui devrait les unir. C’est ainsi que la révolution serait consommée. Je vous supplie, Madame, de me mettre aux pieds de mesdames les comtesses vos filles et de...
Входимость: 2. Размер: 7кб.
Часть текста: exil; on se croit entraîné dans mon malheur, on prétend que je prêche l’athéisme à ma soeur qui est une créature céleste et à mon frère qui est très drôle et très jeune, qui admirait mes vers et que j’ennuie très certainement. Dieu seul sait, si je songe à lui? Mon père a eu la faiblesse d’accepter un emploi qui dans tous les cas le mit dans une fausse position à mon égard; cela fait que je passe à cheval et dans les champs tout le temps que je ne suis pas au lit. Tout ce qui me rappelle le mer m’attriste — le bruit d’une fontaine me tait mal à la lettre — je crois qu’un beau ciel me ferait pleurer de rage; но слава богу небо у нас сивое, а луна точная репка... A l’égard de mes voisins je n’ai eu que la peine de les rebuter d’abord; ils ne m’excèdent par — je jouis parme eux de la réputation d’Onéguine — et voilà, je suis prophète en mon pays. Soit. Pour toute ressource je vois souvent une bonne vieille voisine — j’écoute ses conversations patriarcales. Ses filles assez mauvaises sous tous les rapports me jouent du Rossini que j’ai fait venir. Je suis dans la meilleure position possible pour achever mon roman poétique, mais l’ennui est une froide Muse — et mon poème n’avance guère — voilà pourtant une strophe que je vous dois — montrez-la au Prince Pierre . Dites lui de ne pas juger du tout par cet échantillon. Adieu, ma respectable Princesse, je suis à vos pieds bien tristement, ne montrez cette lettre qu’à ceux qui l’aime et qui prennent à moi l’intérêt de l’amitié et non de la...
Входимость: 1. Размер: 39кб.
Часть текста: непосредственное и страстное участие. В 43-м номере «Литературной газеты» был опубликован пушкинский «Арион», в котором подчеркивается связь поэта с дворянскими революционерами-декабристами и верность его «гимнам прежним», а вскоре, в 45-м номере (от 9 августа), была опубликована редакционная заметка «Новые выходки противу так называемой литературной нашей аристократии», написанная, можно почти с полной уверенностью утверждать, также Пушкиным (возможно, при некотором участии Дельвига) и представляющая собой наиболее боевое публицистическое выступление газеты по этому вопросу. Заметка направлена против Булгарина и Полевого. Но значение ее далеко выходило за литературные пределы. С самого же начала в ней решительно подчеркивалось, что «ни один из известных писателей, принадлежащих будто бы этой партии, не думал величаться своим дворянским званием. Напротив Северная пчела помнит, кто упрекал поминутно г-на Полевого тем, что он купец, кто заступился за него, кто осмелился посмеяться над феодальной нетерпимостью некоторых чиновных журналистов» (XI, 282). Упрекал Полевого купеческим званием издатель «Вестника Европы» Каченовский. В статье «Отрывок из литературных летописей» (1829) Пушкин категорически отводил этот упрек: «Никто, более нашего, не уважает истинного, родового дворянства, коего существование столь важно в смысле государственном; но в мирной республике наук, какое нам дело до гербов и пыльных грамот? Потомок Трувора или Гостомысла, трудолюбивый профессор, честный аудитор и странствующий купец равны перед законами критики. Князь Вяземский уже дал однажды заметить неприличность сих аристократических выходок; но не худо повторять полезные истины» (XI, 80). Упомянув об этих высказываниях, автор заметки, именно в духе их, возражает и против насмешек журналистов над...
Входимость: 2. Размер: 12кб.
Часть текста: половина февраля 1834 г. Петербург. Je dois à l'obligeance de Smirdine, Monsieur, un plaisir extrême que je viens d'éprouver, et un plaisir si vif que je peux m'empêcher de saisir la plume et de l'exprimer tout chaud. Smirdine, se rendant à ma prière, m'a communiqué les deux chapitres premiers de Votre conte: je les ai relus trois fois, tant j'y ai trouvé de charme. Je ne connais point la suite de la pièce, mais ces deux chapitres sont un chef-d'œuvre de style et de bon goût, sans parler d'une foule d'observations fines et vraies comme la vérité. Voilà, comment 1 il faut écrire des contes en russe! Voilà au moins un langage civilisé, une langue qu'on parle et qu'on peut parler entre des gens comme il faut. Personne ne sent mieux que moi les éléments qui manquent chez nous pour créer la bonne littérature, et l'élément essentiel vital, sans lequel il n'y a point de vraie littérature nationale, l'élément qui manque totalement à notre prose, c'est le langage de la bonne société. Jusqu'à présent je n'ai vu dans notre prose qu'un langage de femmes de chambre et celui de suppôts de justice. Zagoskine, auteur que j'aime de préférence, non pas pour son style, car il n'en a pas, mais pour son langage et pour son talent de conception, Zagoskine lui-même toutes les fois qu'il introduit des personnes d'une classe supérieure et surtout des femmes, il leur 2 fait parler [la] une langue dont on ne sert que dans les rapports entre maîtresse et femme de chambre. Si vous...

© 2000- NIV